Qui suis-je ?

?

Je suis amateur de technologies et de sciences depuis toujours. Retraité depuis peu j’ai terminé il y a peu ma carrière dans la fonction publique territoriale en tant que chef de projet de la veille technologique. J’ai été électronicien, puis informaticien. J’ai surtout été un autodidacte.

Très tôt, au début de mon adolescence en fait, j’ai eu de mauvaises lectures, le haut-parleur, un magazine de vulgarisation électronique.

LE HAUT-PARLEUR

Bien sur je n’y comprenais pas grand chose au début mais cela ne m’a jamais vraiment arrêté, photo, informatique… Des bouquins, un peu temps, beaucoup d’erreurs et de recommencements c’est ainsi que je fonctionne au point d’en faire mon métier pour certaines de ces activités. Certains sont bons pour le sport, moins c’est pour assimiler des savoirs, chacun son truc. A noter que j’ai eu l’immense chance d’avoir des parents qui me laissent faire, voire m’encouragent (parents ne bridez pas vos enfants).

J’ai assemblé mon premier ordi en 1977, un kit Motorola MK D2, des centaines de soudures en quelques heures et le bousin qui démarre du premier coup, ma première réussite dans ce domaine.

1Ko de rom, 512 octets de ram et un processeur 6800 pour un mois de mon petit salaire (environ le SMIC) de l’époque. J’avais bien tenté de m’y mettre avec un bouquin avant mais j’ai besoin de bidouiller, c’est indispensable. Puis j’ai acheté un TRS80, puis… A noter qu’à l’époque j’étais agent de bureau, j’ai fait ça pendant trois ans, j’ai craqué et l’on m’a reclassé aide ouvrier professionnel et j’ai commencé à faire du dépannage électronique. Ensuite concours, examens professionnels… Mais bref passons. A cette époque j’ai aussi beaucoup pratiqué la CB, une époque où c’était illégal mais génial.

En 1995 le hasard m’a fait rencontré un électronicien radioamateur qui m’a incité à passer la licence. Etant en arrêt suite à une fracture du bras (chute de cheval), j’avais un peu de temps pour voir la réglementation (le côté vraiment pénible de l’examen). Je le passe, je l’ai, un peu limite mais dans la poche pour la classe la moins élevée de l’époque (notamment parce que le morse, je n’y entendais rien (et cela n’a pas changé) donc pas tenté ce diplôme). J’étais à l’époque FA1UCR, devenu depuis F4UCR.

J’ai oublié de mentionner que à ce moment j’avais mis l’électronique de côté et étais devenu informaticien (programmeur à l’époque).

Les années passant et notamment avec l’arrivée des microcontrôleurs type arduino je me suis remis, mais en amateur, à rebidouiller. J’ai fait une longue pose radio et m’y remet depuis quelques années. Il y a eu pendant ce temps, l’impression 3D et maintenant la découpe laser mais vous aurez d’autres détails au fil du temps.

Étiquettes:
0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires