Before Post Content (neve_before_post_content)
Accueil » Openformicaria

Openformicaria

Exemple de openformicaria
Before Content (neve_before_content)

Introduction, origine

Dans un article très récent (myrmécologie) j’ai évoqué le projet openformicaria de fourmilières artificiel d’élevage, une création sous licence opensource (enfin sous licence BSD 4 ce qui est un peu plus restrictif notamment avec citation obligatoire du nom du créateur (les détails sont là https://of.schemen.me/license/)).

On peut faire des fourmilières artificielles de centaines de façons différentes mais elles doivent respecter des règles générales aux fourmis et particulières aux espèces. Ne nombreux facteurs entre en jeu dont un des plus important est sans doute l’hygrométrie adaptée à telle ou telle espèce. C’est sur ce point que souvent les fourmilières du commerce et surtout celles des magasins de jouets posent de très gros problèmes au point de ne pas être viables pour la très grande majorité des espèces.

Principes

Modules imprimés en 3D reliés par des connecteurs. Certains sont dédiés au nourrissage, d’autres polyvalents, d’autres encore à l’élevage (reine, naissain…).

L’humidité » nécessaire provient de micro-perçages du fond de certains modules placés au dessus de bacs à eau. Je pense que c’est sur cette partie que j’aurai des mises au point à faire voire à innover (modules spécifiques à certaines espèces).

Le dessus des modules est constitué de plexiglas découpé au laser pour permettre d’observer le comportement .

Exemples de modules

Les modules disponibles sur le github du projet :

Remarque : Il existe essentiellement pour les connecteurs deux variantes CV1 et CV2. La première et la plus ancienne est à imprimer avec du filament rigide (PLA, PETG…), la seconde avec du flexible (TPU). Pour l’instant mon imprimante (extrudeur bowden assez long) n’est pas du tout adaptée au flexible. Je changerais les connecteurs si je passe à un entrainement « direct-drive ».

Réflexions, pistes, projet

Un point important est que le projet est très bien documenté, on dispose de nombreuses côtes, spécifications… De plus les sources des pièces sont disponibles au format freecad et donc les modifications, reprises… sont extrêmement faciles.

Ma priorité est de rectifier les connecteurs (CV1) pour augmenter un peu le jeu dimensionnel. E l’état actuel je suis obligé de poncer les pièces pour pouvoir les insérer. Je ne pense pas que cela soit dû à mon imprimante, j’ai fait des tests de calibration il y a peu.

J’ai choisi d’utiliser du filament PETG du fait de ses meilleures caractéristiques par rapport au PLA (je n’achète d’ailleurs plus que du PETG, les prix étant maintenant similaires au PLA).

Je pense qu’une des premières pièces que je concevrais sera une salle en matériau mixte. Structure en impression 3D avec une partie du sol en creux communiquant avec un réservoir. La cavité sera remplie de plâtre coulé. Celui-ci sera humidifié donc par dessus. Du béton cellulaire pourrait être envisagé, c’est alors un bloc découpé qui se substituera au plâtre. L’avantage de ce matériau étant une meilleure résistance à la moisissure. J’envisage pour la zone pleine d’eau un système de chicanes longues et fines en filament remplissage total pour une variante spéciale espèces « creuseuses » comme les Pheidole pallidula (sans doute la prochaine espèce que j’élèverais (ou alors Crematogaster scutellaris que j’aime bien et dont de nombreuses colonies se trouve sur mon terrain)) .

Liens

  • Site du projet : https://of.schemen.me
  • Github : https://github.com/schemen/OpenFormicaria
  • Thingiverse : https://www.thingiverse.com/thing:4637707
After Content (neve_after_content)
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] modules sont ceux décrits dans mon article Openformicaria et sont imprimés en 3D (filament PETG). Un point clé de l’élevage des fourmis est la […]

After Post Content (neve_after_post_content)