Errare Humanum Est : Si il y a un projet de batteries utilisant des déchets radioactifs

De RouzeJP

Il y a quelques temps j'ai répondu à une ipublication facebook annonçant que des batteries à base de déchets radioactifs étaient conçues. J'ai répondu que en l'état actuel des connaissances, ce n'était pas possible.

J'avais tord !

Panneau avec la maxime errare humanum est perseverare diabolicum

En effet selon cet article du siècle digital : Des “batteries éternelles” pourraient voir le jour grâce à des diamants radioactifs une startup californienne affirme avoir trouvé une solution pour leur réalisation.

Je vous laisse lire l'article pour vous faire une idée précise (politique de la maison, on ne pompe pas le contenu des autres :) ).

Quelques mots cependant sur mon opinion après lecture :

  • La technique est basée sur des nano-diamants portant dans leur coeur un déchet radioactif (Carbone 14 il semble) entouré de carbone 12. Possible.
  • Les déchets proviendraient de barres de modération au graphite. Hors il me semble (à vérifier) que cette filière est abandonnée depuis longtemps les derniers réacteurs étant de type Tchernobyl Réacteur modéré au graphite|, la ressource risque donc à terme de faire défaut.
  • Pas de détails sur la conversion vers électricité (si j'ai le temps approfondirais)
  • Ressemble quand même beaucoup à une annonce classique avec les startups pour attirer des fonds ;)

Voila, je pense avoir fait le point. Une fois de plus la preuve que l'on est loin d'être infaillible.